Agence Gabonaise de Presse

L’information à la source

 
GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES. *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES

 

lundi 30 avril 2018


Deux morts et des blessés graves dans deux accidents de circulation sur les axes Franceville-Ngouoni et Mvengué-Franceville



FRANCEVILLE, 30 avril (AGP)- Deux accidents de circulation, se sont produits, vendredi 27 avril, entre Franceville et Ngouoni et Mvengué-Franceville (Sud-Est du Gabon), faisant 2 morts et des blessés graves, a appris le correspondant provincial de l’AGP.

L’accident sur l’axe Franceville-Ngouoni, s’est produit à la veille de la journée scientifique, dans le cadre de la 3ème édition altogovéenne de la journée mondiale de lutte contre le paludisme, organisée samedi dernier dans le chef-lieu du département de Lékabi-Léwolo.

Le véhicule, complètement endommagé, est un bus de marque Toyota, immatriculé EM-795-AA à usage de transport en commun, ayant à son bord 18 passagers.

Selon des informations recueillies auprès des riverains, la voiture roulait à vive allure sur l’axe Franceville-Ngouoni. C’est en entamant un virage, que le pneu avant côté passager a éclaté, le bus a fait deux fois tonneaux avant de se redresser sur ses 4 roues. Il a entrainé dans sa chute, 4 balises qui jalonnent ce virage.

Une dame d’une cinquantaine d’année, est morte sur place, d’après des informations glanées auprès des habitants. L’accident a également fait 3 blessés graves, encore en soins intensifs au Centre hospitalier régional Amissa Bongo de Franceville. A en croire la major du service chirurgie, ces derniers sont hors de danger.

D’autres sources indiquent que le même vendredi, un autre accident s’est déroulé sur l’axe Mvengué-Franceville, sur le pont du lieu appelé Mapouba. Le chauffeur, un homme âgé, dénommé Mikodzi, seule occupant à bord de son véhicule, a succombé, ce lundi matin au Centre hospitalier régional Amissa Bongo, suite à ce grave accident, a-t-on appris des sources médicales.

Au regard de ces deux situations, il en ressort que la défaillance mécanique, l’excès de vitesse et l’inattention au volant ont été à l’origine de ces graves accidents.

HUN/FSS

 

  Haut-Ogoué


 

Accueil