Agence Gabonaise de Presse

L’information à la source

 
GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES. *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES

 

vendredi 20 avril 2018


Implication de la femme dans le développement du Gabon



LIBREVILLE, 20 Avril 2018 (AGP) - Le ministre délégué auprès du Premier ministre, Clotilde Chantal Boumba Louey, a ouvert, ce vendredi à Libreville, les travaux du séminaire de renforcement des capacités, organisé par la Plate forme anto-winners (PAW), sous le thème "Les femmes gagnantes pour une Afrique gagnante".

À l’occasion de la célébration de la journée nationale de la femme, la Plate forme anto-winners (PAW), a organisé, ce vendredi 20 avril, un séminaire de formation, de sensibilisation, de conscientisation et de renforcement des capacités, sous le thème "Les femmes gagnantes pour une Afrique gagnante ", à la chambre de commerce de Libreville.
Axé sur plusieurs thématiques, notamment le rôle et mission de la femme dans l’atteinte des objectifs de développement durable au Gabon ; l’autonomisation économique de la femme et Plan stratégique Gabon émergent ; le leadership féminin et industrialisation, et la lutte contre les violences faites aux femmes, l’objectif de la première édition des Anto-winners days est de toucher toutes les différentes catégories de femmes et jeunes filles, et de promouvoir l’autonomisation des femmes afin de réduire les inégalités de genre.

Dans son discours d’ouverture, le ministre délégué auprès du premier ministre chargé de la décennie de la femme (...), Clotilde Chantal Boumba Louey, a déclaré qu’aujourd’hui, il est plus qu’urgent d’aborder les questions liées à l’autonomisation de la femme avec empressement.

“Ceci n’est possible que si les différents acteurs qui œuvrent dans ce domaine essaient de prouver leur capacité d’adaptation face aux évolutions économiques et sociétales", a-t-elle dit.

Pour sa part, la présidente fondatrice de la PAW, Frédérique Eyang Beyeme, a précisé qu’au regard des enjeux et défis économiques, sociaux et culturels des États africains en général et du Gabon en particulier, la pleine exploitation du potentiel des femmes devient réellement critique pour la réalisation d’un développement durable.

"La prospérité et l’éducation pour tous, la lutte contre la pauvreté, l’insécurité alimentaire et les pandémies, passent inéluctablement par l’autonomisation de la femme et la réduction drastique des inégalités entre les genres", a-t-elle martelé.

Madame Hélène Ona Ondo, marraine des "anto-winners days", a souhaité que cette première journée porte des fruits auprès des participants et des cibles, que sont les femmes gabonaises, les jeunes femmes plus précisément. Espérant également que la deuxième journée consacrée à la lever de fonds pour le projet "Nda Otiti" qui, selon elle, sera propice et répondra positivement aux attentes de ses filleules.

Dans sa communication consacrée au premier atelier, Liban Soleman, coordinateur du bureau de coordination du Plan stratégique Gabon émergent (PSGE), a édifié les participants sur les différents outils et les mécanismes mis en place autour de ce PSGE.

Notons que le projet "Nda Otiti", qui veut dire la "Maison des étoiles", est un espace complètement dédié aux femmes et aux jeunes filles avec des sites complètement diverses.

CBO/JRB/FSS

 

  Estuaire


 

Accueil