Agence Gabonaise de Presse

L’information à la source

 
GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES. *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES

 

vendredi 20 avril 2018


Portrait : Yves Marcel Mapangou Moussadji, un officier supérieur d’expérience



LIBREVILLE, 20 Avril (AGP) - En fonction depuis, ce vendredi, le nouveau Commandant en chef des forces de police nationale, Yves Marcel Mapangou Moussadji est un policier d’expérience au regard de nombreuses formations reçues au niveau national, international et de son parcours professionnel.

Marcel Yves Mapangou Moussadji est né le 20 juillet 1963 à Mouila, dans la province de la Ngounié, au sud du Gabon.

Il obtient son certificat d’étude primaire et élémentaire (CEP) en 1974 à l’école laïque de Lalala à Lambaréné dans la province du Moyen Ogooué, au centre du pays. Il obtient son brevet d’études du premier cycle (BEPC) en 1981 à Mouila.

Après l’obtention de son baccalauréat série B en 1985 au lycée national Léon Mba, il s’inscrit à la faculté de Droit et de Sciences économiques de l’Université Omar Bongo, où en deuxième année de Licence, il intègre, sur titre, les forces de police nationale en 1987 en tant qu’aspirant.

Avant d’atteindre le grade de Général de division en 2018, Yves Marcel Mapangou Moussadji a été précédemment, sous-lieutenant en 1988, lieutenant en 1990, lieutenant major en 1993, capitaine en 1996, capitaine major en 2000, commandant en 2002, commandant major en 2006, lieutenant colonel en 2008, lieutenant colonel major en 2010, Colonel en 2012, Général de brigade en 2015.

Dans son parcours professionnel, de son recrutement à la Police jusqu’à ce jour, il a occupé respectivement les fonctions de chef de section de maintien de l’ordre et de combat à l’Etat major des polices d’interventions (EMPI) de 1987 à 1992 ; chef de section du maintien et de rétablissement de l’ordre à l’unité spéciale d’intervention (USI) ; Commandant de la compagnie opérationnelle de la direction générale de la sécurité mobile (DGSM) de 1997 à 1999 ; officier, chef de cabinet du directeur de l’organisation et du personnel (DOP) ; en 2001 à juillet 2003 commissaire de police de Nzeng Ayong dans le sixième arrondissement de Libreville.

De février 2003 à avril 2009, il est officier régional spécialisé Interpol (ORS) au bureau régional Interpol pour l’Afrique de l’Ouest et du centre à Abidjan en Côte d’ivoire. De mai 2009 à septembre 2012, officier régional spécialisé Interpol au bureau régional pour l’Afrique centrale de Yaoundé au Cameroun.

De mars 2013 à avril 2015, expert en sécurité transfrontalière en charge du programme frontière de l’Union africaine en zone CEEAC (PF CEEAC) au département de l’intégration humaine, paix, sécurité (DIHPSS) de la CEEAC, et de décembre 2015 à avril 2018, il est Commandant en chef en second, chargé des unités opérationnelles et de la logistique des forces de police nationale.

Le général Yves Marcel Mapangou Moussadji est titulaire d’un diplôme d’études supérieures spécialisé (DESS) en Droit et politique de la sécurité à l’université Jean Moulin de Lyon 3 en France, d’un diplôme de la 51ème promotion de commissaire de Police à l’école nationale supérieure de police de Saint-Cyr au Mont d’Or, diplômé de 2ème promotion d’officier de police judiciaire (OPJ) à l’école nationale supérieure des officiers de police (ENSOP) à Cannes-Ecluse toujours en France et de la promotion Ossiali Ongaye à l’école nationale de police de Franceville.

Le nouveau Commandant en chef est également détenteur de plusieurs certificats délivrés notamment, par l’institut de développement économique et de planification de Dakar au Sénégal (IDEP), les compagnies républicaines de sécurité (CRS) en France ainsi que d’autres délivrés par l’UNOCA, à l’école internationale des forces de police et de sécurité à Awaé au Cameroun, à l’organisation internationale des polices criminelles – Interpol.

Médaillé de l’Ordre de l’étoile équatoriale, de reconnaissance des forces de police nationale, de courage et de dévouement des forces de police nationale, d’honneur et de fidélité des forces de police nationale, de reconnaissance de la sécurité pénitentiaire et d’honneur de la fédération gabonaise de Tonfa sécurité, il est marié et père d’une nombreuse famille.

SN/SM/FSS

 

  Estuaire


 

Accueil