Agence Gabonaise de Presse

L’information à la source

 
GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES. *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES

 

vendredi 20 avril 2018


Football : Renouvellement du Comité exécutif de la Fégafoot



LIBREVILLE, 20 Avril (AGP) - A J-1 de l’élection du bureau directeur de la Fédération gabonaise de football (Fégafoot), prévue ce 21 avril à Lambaréné dans la province du Moyen-Ogooué, les 35 du collège électoral auront le dernier mot d’élire demain Pierre Alain Mouguengui, Jérôme Efong Nzolo soit, Blanchard Paterne Andoume ou Bosco Alaba Fall et Placide Xavier Bourdette, à la tête de la Fégafoot pour les quatre prochaines années.

La ville de Lambaréné a été désignée par la Commission électorale de la Fégafoot, pour abriter, ce 21 avril, l’élection du président de cette instance du football gabonais. Un scrutin qui donne du grain à moudre depuis déjà deux mois au regard des enjeux.

Cinq candidats et leurs colistiers ont été retenus par la Commission électorale, mis en place, le 10 mars dernier, au terme du 57e Congrès extraordinaire qui, avait eu lieu à Angondjé. Qui sont-ils, et quelles sont leurs atouts et leurs chances de réussite ?

Pierre Alain Mouguengui (PAM), président sortant reste le favori de scrutin qui pourra se dénouer au second tour. Au terme d’une olympiade mitigée, PAM a les chances de remporter cette élection en raison de ses bons rapports avec une bonne partie des présidents de Ligues qui lui sont loyales. Mais rien ne rassure que ces délégués pourront lui accorder une nouvelle fois, leurs suffrages car, tout est possible dans cette élection.

PAM a-t-il tort de croire en sa victoire quand on sait qu’il n’est pas le seul à briguer la Fégafoot. On peut s’avancer à répondre par l’affirmative. D’autant plus qu’il y a d’autres postulants non moins négligeables qui ont également leur chance et leur atout pour finir à la présidence de la Fégafoot pour les quatre prochaines années.

Au nombre de ceux-ci, , il y a Jérôme Efong Nzolo (JEN), ancien arbitre international gabonais qui a évolué du côté de la Belgique expérimenté avéré qui a de grandes chances autant comme PAM pour remporter cette élection à fort intérêt.

On note aussi, la présence de Blanchard Paterne Andoume, le candidat du renouveau qui est dans le monde du football depuis 15 ans. Considéré comme le meilleur candidat par certains observateurs en raison de son projet d’action, qui vise à rendre notre football autonome par la mise en place des modèles économiques efficaces, Blanchard Andoume, vice-président d’Airtel Gabon, a des fenêtres de tire et peut faire parler la poudre à Lambaréné. Il est à suivre de près.

Bosco Alba-Fall, président fondateur de l’AO CMS, et ancien président de l’association nationale des présidents de clubs de D1 et D2, est aussi, en lice a des fortes chances pour finir à la maison Alexandre Sambah. S’il est porté à la tête de l’instance faîtière de notre football, Alaba-Fall, juriste de formation, entend réformer la Fégafoot et donner un nouveau souffle à cette fédération qu’il estime endormie dans un coma profond.

Enfin, Placide Xavier Bourdette, ancien agent comptable de la Fégafoot , qui a surpris tout le monde par sa candidature déposée sans faire le moindre bruit, peut compter sur son expérience de 40 ans passés dans le monde du football gabonais. Pour lui, notre football n’à pas besoin de promesses , d’amateurisme, encore moins des querelles intestinales. « Il a besoin de programme, de passion et de la disponibilité », avait-il déclaré lors d’une récente sortie.

KOM/FSS

 

  Estuaire


 

Accueil