Agence Gabonaise de Presse

L’information à la source

 
GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES. *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES

 

vendredi 29 juillet 2016


Les populations de Montagne sainte exhortées à voter pour Ali Bongo



LIBREVILLE, 29 juillet (AGP) – Les membres du bureau politique du Parti démocratique gabonais (PDG au pouvoir), Flore Joséphine Mistoul, Rose Christiane Ossouka Raponda et Calixte Isidore Nsie Edang, ont animé une causerie politique jeudi dernier au quartier montagne Sainte dans le 3e arrondissement de Libreville, au cours de laquelle ils ont encouragé les populations de ce quartier à renouveler leur confiance à Ali Bongo Ondimba, candidat à la présidentielle du 27 août 2016 prochain.

S’appuyant sur les différentes réalisations du septennat d’Ali Bongo Ondimba, trois cadres du PDG, ont présenté aux populations de "Montagne sainte", les raisons pour lesquelles leur candidat mérite d’être voté le 27 août prochain.

"En sept ans, Ali Bongo Ondimba a beaucoup fait pour le Gabon. Sur le plan routier, Ali Bongo Ondimba et son gouvernement, ont construit plus de routes bitumées. Au niveau sanitaire, il a amélioré considérablement la qualité des soins de santé dans notre pays, avec la construction des centres hospitaliers universitaires. C’est grâce à lui, que nous avons la Cnamgs et que nous pouvons nous faire soigner gratuitement (…)", a expliqué Flore Joséphine Mistoul.

Pour Rose Christiane Ossouka Raponda, le maire de la commune de Libreville, Ali Bongo Ondimba a diversifié l’économie du Gabon, qui est passée d’économie de rente à une économie de transformation. Ce qui a favorisé selon Mme Ossouka, la création de plusieurs entreprises et de l’emploi.

Toutefois, elle a mis en garde les populations de Montagne sainte contre "les desseins malsains et inavoués de certains hommes politiques de l’opposition gabonaise, qui veulent plonger le pays dans le chaos".

"Faites attention aux discours des opposants, qui vous incitent à la violence. Car lorsque la guerre commence, il est difficile de l’arrêter. Je vous assure que les pays où il n’y a pas la paix, c’est compliqué et difficile. C’est pourquoi nous devons tout faire pour préserver la paix", a-t-elle soutenu, avant d’exhorter les uns et les autres à faire le bon choix le 27 août prochain, notamment en votant pour Ali Bongo Ondimba.

Pour sa part, Calixte Isidore Nsie Edang, ministre délégué aux des Affaires Etrangères a présenté comme ses devanciers, d’autres pans des réalisations de leur candidat à la présidentielle, notamment sur les plans du logement, de l’agriculture et des infrastructures.

"Il faut être aveugle pour dire qu’Ali Bongo Ondimba n’a rien fait durant son mandat à la tête du Gabon. Les faits parlent d’eux-mêmes. Ali Bongo et son gouvernement, ont initié le projet « GRAINE », qui a créé 4 000 emplois. Il a construit plusieurs salles de classes et réhabilité plusieurs lycées. Sur le plan du logement, Ali Bongo a construit plusieurs logements sociaux, qui sont perceptibles à Angondjé, même si ce n’est pas le nombre de logement qu’il avait souhaité. Néanmoins, il en a construit", a précisé le ministre.

Selon les trois membres du bureau politique du PDG, au regard de son bilan, Ali Bongo Ondimba mérite un nouveau mandat pour poursuivre le développement du Gabon, qu’il a impulsé.

Cette causerie politique animée par Calixte Isidore Nsie Edang, qu’accompagne la suppléante du député du 1er siège du 3ème arrondissement de Libreville, Sylvie Nzamba Kotha, se poursuivra dans d’autres quartiers de cet arrondissement.

JRB/EUM

 

  Estuaire


 

Accueil