Agence Gabonaise de Presse

L’information à la source

 
GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES. *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES

 

mercredi 21 mars 2018


Menace de grève au Centre hospitalier régional d’Oyem



OYEM, 21 Mars (AGP) – Le personnel du Centre hospitalier régional d’Oyem (CHRO), la capitale provinciale du Woleu-Ntem (Nord), a déposé un préavis de grève de 48h, pour revendiquer de meilleures conditions salariales et de travail, à l’issue d’une réunion, ce mercredi 21 mars, du Comité de suivi du cahier de charges dudit personnel.

Dans leur cahier de charges adressé au Directeur général du CHRO, Pierre-Honoré Eliott Befame, le personnel réclame le paiement intégral de 10 mois d’arriérés de quotes-parts, des primes de garde et de responsabilité ; le versement régulier des salaires de la main d’œuvre non permanente ; la mise en circulation immédiat des bus de transport du personnel du CHRO (encore appelé Hôpital canadien).

Outre l’application de deux Arrêtés du ministère gabonais de la Santé, l’un portant mode de distribution de la quote-part, soit 51 % pour le fonctionnement de l’Hôpital et 49 % pour le personnel ; et l’autre ayant trait à la création des comités de gestion des structures hospitalières au Gabon, les agents de santé demandent le retour, au sein de l’Hôpital, du service du Trésor public, ; l’approvisionnement régulier des médicaments de première nécessité et des consommables médicaux ; ainsi que l’effectivité des gardes et de la permanence des médecins et l’intégration des stagiaires à la Fonction publique.

Le personnel en colère dénonce de nombreux problèmes rencontrés dans la quasi-totalité des services du CHRO. En guise d’exemple, au service des urgences et réanimation, le manque d’oxygène mural permanent, de différentes sondes (urinaires, nasogastériques, d’aspiration…), d’appareil de glycémie capillaire, de produits à sensibilité A (gants, alcool, transfuseurs, valium, dexa…) et de différents types de tensiomètres et brassards, etc.

Au service Laboratoire et Banque de sang, on note l’absence cruelle des réactifs et consommables, appareil de biochimie. Les agents réclament l’ouverture du service de bactériologie, la mise en service des appareils liés à l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2017), de l’appareil à ionogramme sanguin, ainsi que la mise en service de la chaine Elisa et de l’appareil à hémostase.

D’autres cas figurent dans le catalogue d’insuffisances des agents de santé. Il s’agit, entre autres, de l’absence de kits d’accouchement et de la césarienne, de produits désinfectants, ceux de sensibilité A et les potences (Bloc d’accouchement) ; monitoring, couveuses, table chauffante non éclairée, pousses seringues, climatisation, scopes et des produits de sensibilité A (Service néonatalogie) ; manque de films, de matériel de protection et d’aspirateur (service radiologie), produits anesthésiants (Stomatologie), fils, Bétadine (Petite chirurgie), etc.

Autant de griefs et bien d’autres non évoqués ici, auxquels la direction du CHRO devra apporter des réponses satisfaisantes, vendredi prochain, au cours d’une Assemblée générale prévue à cet effet, avec l’ensemble du personnel médical. Dans le cas contraire, la grève sera effective, a prévenu le président du comité de suivi du cahier de charges du personnel du CHRO, Clément Ella Ona.

JRBM/FSS

 

  Woleu-Ntem


 

Accueil