Agence Gabonaise de Presse

L’information à la source

 
GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES. *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES

 

jeudi 15 mars 2018


Gabon/Opération Mamba : démarrage du procès de Blaise Wada



LIBREVILLE, 15 Mars (AGP) – Le procès de Blaise Wada, ancien coordinateur général de l’Unité de coordination des études et des travaux (Ucet), un programme d’assainissement de la capitale gabonaise devant la Cour criminelle spéciale a démarré, ce jeudi 15 mars précisément à 10h30 au Palais de justice de Libreville, a constaté l’AGP.

Blaise Wada est inculpé pour détournement de deniers publics. Il aurait amassé un riche patrimoine durant ses fonctions à l’UCET entre 2009 et 2016.

Selon les recharges retenues contre lui, il posséderait un hôtel à Moanda et un domaine à Bakoumba, sa ville natale, dans la province du Haut-Ogooué (Sud-est). Il lui est demandé de justifier l’utilisation de la somme de 1,7 milliard de F CFA.

C’est le premier haut cadre gabonais devant la barre pour détournement des fonds publics.

Son arrestation et sa mise en détention préventive étaient intervenues en janvier 2017, dans le cadre de la traque initiée par les autorités judiciaires, il y a plus d’un an, contre « les fonctionnaires ou agents de l’Etat ou des collectivités publiques, et leurs complices soupçonnés de détournements ou soustractions des deniers publics ou privés supérieurs à 250 000 francs ».

Après le procès de Blaise Wada, celui d’autres prévenus, actuellement en détention préventive à la prison centrale de Libreville, devrait suivre. Il s’agit notamment de celui des anciens ministres Magloire Ngambia et Etienne Dieudonné Ngoubou, ainsi que Paul Mapessi, Grégoire Bayima, Landry Patrick Oyaya, Léon Ndong Nteme. Ces procès se dérouleront tous les deux mois.

AGP

 

  Estuaire


 

Accueil