Agence Gabonaise de Presse

L’information à la source

 
GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES. *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES

 

lundi 12 mars 2018


Crimes à Kyé-Ossi : les ‘’Mamboundouistes’’ appellent le gouvernement à éclairer l’opinion



LIBREVILLE, 12 Mars (AGP)- Le courant des « Mamboundouistes » de l’Union du peuple gabonais (UPG), formation politique crée par le défunt opposant gabonais, Pierre Mamboundou, a récemment appelé le gouvernement à éclairer l’opinion gabonaise sur le rapt et l’assassinat de quatre enfants survenus dernièrement à Kyé-Ossi au Cameroun, une affaire dans laquelle trois gabonais sont cités.

« Sur une question aussi lourde de conséquences, les ‘’Mamboundouistes’’ appellent le gouvernement de la République à communiquer sur ce sujet en apportant plus de lumière au peuple Gabonais, afin de le situer sur les réelles responsabilités des Gabonais cités dans cette affaire qui défraie la chronique », a indiqué le communiqué de la réunion du conseil ‘’Mamboundouistes’’ rendu public par Jules Boulendé, porte-parole dudit courant.

Les ‘’Mamboundouistes, se focalisant sur cette affaire qui ternit l’image du Gabon, ont condamné ‘’fermement’’ cet acte odieux qui constitue, selon eux, ‘’une volonté de porter atteinte à tout un peuple’’. Ils ont ainsi exprimé leur ‘’profonde’’ indignation et leur ‘’forte’’ réprobation.

Exprimant leur attachement à la valeur humaine et aux droits de l’Homme, les Mamboundouistes ont également exprimé leur ‘’solidarité’’ et ‘’soutien’’ aux familles endeuillées.

Rappelons qu’un rapt suivi d’un assassinat de quatre enfants âgés entre 4 et 2 ans ont été perpétrés, il y a une semaine à Kyé-Ossi, ville Camerounaise frontalière au Gabon et à la Guinée Equatoriale. A la suite de cet acte odieux, quatorze personnes ont été interpelées dont trois gabonais.

SN/SM/FSS

 

  Estuaire


 

Accueil