Agence Gabonaise de Presse

L’information à la source

 
GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES. *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES

 

dimanche 11 mars 2018


’’Les projets d’Ali Bongo Ondimba pour le développement du Gabon sont boycottés’’, (Raymond Placide Ndong Meyo



LIBREVILLE, le 11 Mars (AGP) – Une révélation faite par le ministre délégué aux Affaires étrangères, par ailleurs candidat déclaré aux législatives 2018, Raymond Placide Ndong Meyo, samedi à Libreville, au cours d’une causerie politique, a constaté l’AGP

C’est au quartier Lalala Dakar, dans le 5e arrondissement de Libreville, en présence des centaines de riverains, que le candidat déclaré aux élections législatives d’Avril prochain, a déclaré que les projets mis en place par le président de la République, Ali Bongo Ondimba, pour le développement du Gabon et le bien être des populations, étaient boycottés.

L’homme pointe un doigt accusateur contre certains proches du chef de l’Etat gabonais appartenant au Parti au pouvoir ( PDG), et contre également certains politiques de l’opposition.

« La preuve certains d’entre eux sont aujourd’hui en prison », a-t-il déclaré.

Fort de ce constat, il a demandé aux populations de suivre son exemple, en acceptant la main tendue du président Ali Bongo Ondimba, pour l’intérêt du Gabon.

« Nous avons un président de la République, c’est Ali Bongo Ondimba. Il n’y a pas un autre, c’est lui qui dirige le Gabon. Il m’a appelé travailler avec lui pour l’intérêt du Gabon. Il ne nous demande pas de l’aimer, mais de travailler avec lui pour le développement du Gabon », a soutenu le ministre délégué aux Affaires étrangères.

Avant de clore sa causerie politique, Ndong Meyo a demandé aux populations de Lalala Dakar de voter pour lui le moment venu afin d’assurer le développement de leur arrondissement.

JRB/FSS

 

  Estuaire


 

Accueil