Agence Gabonaise de Presse

L’information à la source

 
GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES. *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES

 

jeudi 8 mars 2018


Insuffisance rénale : Près de 300 patients sous dialyse au Gabon



Libreville, 8 Mars (AGP) - Au Gabon, les dernières données du ministère de la Santé révèlent que près de 300 patients sont actuellement dialysés sur tout le territoire et au niveau du Centre national d’Hémodialyse (CNH), plus de 800 consultations par an de patients atteints d’une maladie rénale sont enregistrées.

L’insuffisance rénale est une maladie qui évolue progressivement et reste longtemps silencieuse. D’après les spécialistes, elle apparaît lorsque le rein n’est plus capable de filtrer le sang convenablement ainsi que l’accumulation des déchets et les liquides dans l’organisme.

D’après le Dr Martinez Aguilar William Alexis, Néphrologue au Centre d’Hémodialyse de Libreville, l’insuffisance rénale est une maladie qui résulte des complications du diabète, de l’hypertension artérielle ou d’autres maladies chroniques mal surveillées et pas contrôlées.

‘’La consommation inadéquate des anti-inflammatoires et des antibiotiques sans prescriptions médicales, l’obstruction chronique de la voie urinaire, le poids, les régimes hygiéniques diététiques, le manque de pratique quotidienne des exercices, la consommation des décoctions naturelles sont autant des causes et de facteurs de risque de la maladie’’, a-t-il expliqué.

S’agissant du traitement, le Dr Martinez Aguilar William Alexis, a précisé que premièrement le traitement consiste à une alimentation adéquate, consommation des fruits végétaux, des légumes, de la viande de volailles, du poisson, et la diminution de la consommation de sel. ‘’Le control de la tension artérielle et de la glycémie, la prise des traitements vitaminiques quotidiennes, et la préparation du patient du point de vue psychologique pour affronter la dialyse’’, a-t-il ajouté.

Par ailleurs, explique le spécialiste, privées de symptômes, les maladies des reins sont souvent identifiées trop tardivement, un tiers des insuffisants rénaux ne sont diagnostiqués qu’au stade terminal, au moment où la dialyse s’impose en urgence. ‘’D’où la nécessité de se faire dépister mais aussi que plusieurs groupes multidisciplinaires, c’est-à-dire diverses spécialités, s’occupent des patients atteints des maladies facteurs de risque de l’insuffisance rénale’’.

Aussi, le Docteur a-t-il fait savoir qu’hormis l’insuffisance rénale, les maladies des reins sont nombreuses. Il y a, entre autres, l’hypertension rénaux vasculaires, le polykykistose rénale, le glomérolopathie.

ZSO/SN/FSS

 

  Estuaire


 

Accueil