Agence Gabonaise de Presse

L’information à la source

 
GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES. *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES

 

lundi 25 juillet 2016


Présidentielle de 2016 : Les Nations unies pour l’apaisement



Libreville(AGP) Le secrétaire général adjoint de l’Organisation des nations unies, chargé des affaires politiques, Jeffrey Feltman, a appelé le vendredi dernier à Libreville, à la tenue d’une élection présidentielle apaisée au Gabon.

Le représentant onusien a fait cette déclaration d’une conférence de presse organisée à l’issue d’une mission de travail effectuée à Libreville.

Dans son intervention, il a invité les acteurs politiques du camp présidentiel comme ceux de l’opposition à la courtoisie durant la période électorale.

“J’appelle les acteurs politiques et d’une part, et le gouvernement d’autre part à s’abstenir de toute déclaration incendiaire et à partager la responsabilité d’assurer la tenue d’élections pacifiques, avec la participation d’observateurs régionaux et internationaux et la libre participation des médias », a-t-il déclaré.

M. Feltman a par ailleurs exprimé son “inquiétude“ quand à la “montée des tensions“ dans le pays à l’approche des prochaines élections présidentielles et des déclarations “extrêmes, susceptibles de semer la discorde et la violence“.

Venu prendre part à l’inauguration du nouveau siège du Bureau régional des Nations unies pour l’Afrique centrale (UNOCA), ce passage au Gabon a été sanctionné par le paraphe d’un accord de siège entre les Nations unies et le gouvernement gabonais.

Jeffrey Feltman a entre autres félicité le Gabon pour son soutien au Bureau régional des Nations-unies pour l’Afrique centrale (Unoca) et son rôle dans le maintien de la paix et de la stabilité dans la sous-région. Occasion pour lui, d’encourager le Gabon son engagement de maintien de la paix en République centrafricaine.

Cette visite de deux jours a également permis à Jeffrey Feltman de rencontrer le président de la République, Ali Bongo Ondimba et certains leaders de l’opposition tel que, les anciens ministres sous l’ère d’Omar Bongo, Claver Maganga Moussavou et Jean Ping.

SN/EUM

 

  Estuaire


 

Accueil